Utiliser Nemo sur Ubuntu 20.04

Pourquoi utiliser Nemo à la place de Nautilus ?

C’est bien évidemment une question de goût, mais personnellement je n’ai pas aimé le tournant que Nautilus à pris quand la plupart des informations ont été masquées sans possibilité de les ré-afficher. Et Nemo a d’ailleurs été créé pour proposer une alternative à ce moment là.

Après des début chaotiques sur Precise Pangolin (12.04), je trouve qu’il est très stable depuis Trusty Tahr (14.04) et vraiment très facile d’installation depuis Bionic Beaver (18.04) et qu’on peut l’utiliser sans mettre les mains dans le cambouis.

Mise en route

Installer Nemo depuis le dépôt Ubuntu.

Il faut maintenant l’utiliser comme logiciel par défaut :

user@ubuntu:~$ xdg-mime default nemo.desktop inode/directory application/x-gnome-saved-search

Ça y est, vous utilisez Nemo comme gestionnaire de fichier ;)

Depuis la version Ubuntu 18.04 et 20.04, les dossiers sur votre bureau s’ouvriront bien avec Nemo ! C’était moins vrai avec les versions précédentes.

Vos commentaires

  1. Merci pour l’astuce. Par contre, pour la gestion du bureau et des fonds d’écran, j’ai utilisé ceci:
    nautilus -n –force-desktop
    nemo –no-desktop
    Mais cela ne marche pas.

    1. Ça me semble normal ;)

      Comme je l’ai dit dans l’article : j’ai testé Nemo en gestionnaire de bureau ou même le masquage des icônes sur le bureau pour Nautilus et les deux solutions sont instables.

  2. Webup8 maintient un PPA avec une version à jour de nemo pour ubuntu. Il faut lire l’article suivant où tout est expliqué :

    http://www.webupd8.org/2013/10/install-nemo-with-unity-patches-and.html

    L’article donne une méthode pour ouvrir tout, y compris les dossiers sur le bureau, avec nemo :

    Il faut installer dconf-tools :

    sudo apt-get install dconf-tools

    Puis faire la commande suivante :

    gsettings set org.gnome.desktop.background show-desktop-icons false

    1. Merci @raget, cela pourra en intéresser quelques uns ;)

      Pour ma part, je suis resté sur une intégration simple et stable de Nemo dans Ubuntu 14.04, donc sans passer par le PPA. Cela correspond aussi à l’idée de la stabilité d’une LTS.

Laisser un commentaire

ipsum facilisis vulputate, eleifend sem, diam Curabitur Nullam nunc in quis