Ne plus se faire avoir dans un alias Bash

News, ,

Un alias Bash c’est facile à faire et très utile. Mais il faut être sûr de ce qu’il fait, pour éviter les déconvenues.

Prenons par exemple un alias de purge :

alias clean='rm -r ~/directory/to/clean/'

Vous pensez qu’il est tout à fait contrôlé ?

Imaginons que vous tapiez précipitamment votre commande et que vous dérapez sur une touche (par exemple *) cela procédera à l’instruction suivante :

user@ubuntu:~$ clean *
# will proceed: rm -r ~/directory/to/clean/ *

Ce qui n’est vraiment pas top ;)

La solution la plus simple pour s’éviter ces petites frayeurs est de rajouter systématiquement le ; (semicolon) à la fin de votre commande, cela terminera l’instruction :

alias clean='rm -r ~/directory/to/clean/ ;'

Répondre à Christian Annuler la réponse

accumsan vulputate, ut nunc diam Lorem ut